100 créations de postes prévus pour le groupe Tricel

100 nouveaux postes sont prévus par le groupe Tricel, dont 40 postes à pourvoir au siège social même du groupe à Killarney. Ces nouveaux emplois vont permettre au groupe de passer d’un effectif de 250 employés à 350 employés à travers l’Irlande, le Royaume-Uni et la France dans les prochains 18 mois.

Ce projet est soutenu par le ministère de l’emploi, de l’entreprise et de l’innovation par l’entremise d’Entreprise Ireland (agence de développement irlandaise qui accompagne les sociétés irlandaises dans leur implantation et développement en France).

Connu à l’origine sous le nom de Killarney Plastics et fondé à Killarney en 1973, Tricel s’est établi au Royaume-Uni en 1993 et en France en 2011 où elle a remporté le prix de la « meilleure société irlandaise en France » en 2012. De 2010 à 2013 la société s’agrandit encore avec 75 nouveaux postes et prévoit de doubler son chiffre d’affaires dans les prochaines années. Pour atteindre cet objectif, Tricel continue son expansion et introduit de nouveaux produits sur le marché à travers l’Europe, le Moyen-Orient et les continents Américain et Australien.

Richard Bruton TD announcing 100 jobs at Tricel

Richard Bruton avec Con Snr, Mike etRobert Stack, devant Tricel, Killarney.

Richard Bruton, ministre du travail, déclare: « Le nombre d’emplois augmente dans tout le pays – mais il augmente plus rapidement dans certaines régions. La clé pour faire avancer cette croissance est de développer un moteur puissant de l’industrie irlandaise. C’est pourquoi nous nous concentrons sur le développement de sociétés telles que Tricel, ayant la capacité d’augmenter le nombre d’emplois dans chaque ville. L’annonce des 100 nouveaux postes prévus par Tricel, fabricant dans le secteur de l’ingénierie et entreprise familiale, représente une grande avancée pour l’emploi à Killarney et tout le sud-ouest de l’Irlande. Je souhaite à Mike et à Tricel un grand succès avec ce projet. »

Mike Stack, directeur général de Tricel, déclare “Notre succès et notre expansion sont dûs en grande partie à la récession qui a ralenti considérablement le marché irlandais, nous forçant alors à renforcer notre exportation au Royaume-Uni et vers d’autres pays. Pour faire face, nous avons investi plusieurs millions d’euros en R&D, en installations et en matériels pendant cette période. En 2007, nous étions encore très dépendants du marché irlandais et notre exportation représentait 5% de notre chiffre d’affaires. En 2013, notre exportation était passée à 70% du chiffre d’affaires. Cet investissement nous a amené à améliorer en permanence nos conceptions et nos procédés et ainsi assurer notre réussite. En tant qu’entreprise familiale, nous sommes fiers de soutenir l’économie locale. Nous sommes également très reconnaissants envers le gouvernement qui, par le biais d’Entreprise Ireland, nous a aidés à développer notre entreprise et créer ces emplois”.